Nouvelle flash

Atelier « voyage au cœur de la sensibilité et hypersensibilité »

SAMEDI 25 novembre 2023

Au programme : exercice de respiration (normale, inversée, inversée comprimée), gestion des anxiétés / stress / auto-test, carte sur l’âme du monde/ un regard neuf sur la manière d’habiter le monde/ notre rôle / les 9 formes d’intelligence / méditation

pause conviviale thé / tisane, chacun peut apporter une gourmandise à partager

Recherche

Diaporama

arbre-fleur-01.jpg
Code de déontologie Imprimer Envoyer

Extrait du texte

« Le code de déontologie de la sophrologie est un ensemble de normes éthiques qui règlent la pratique de la sophrologie comme école scientifique de recherche, comme discipline de caractère phénoménologique et existentielle qui emploie la méthode Alfonso Caycedo en médecine et en prophylaxie sociale.

Le sophrologue s’engage à respecter les cadres et principes généraux de la méthode. Il respecte les valeurs que défend la sophrologie, responsabilité, tolérances, respect de la liberté individuelle et de la dignité humaine, tant envers ses clients qu’envers ses confrères.

Il exerce son activité sans aucune discrimination d’âge, de sexe, de race, de religion, ou d’appartenance politique.

Le sophrologue est tenu au respect absolu du secret professionnel envers ses clients, de manière à assurer la protection du cadre d’exercice professionnel.

Il s’engage à respecter les cadres et les limites de ses compétences, à informer et justifier de celles-ci auprès de ses clients.

Le sophrologue ne concurrence pas les professionnels de la santé. Il ne pose pas de diagnostic, n’influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n’interfère pas dans les traitements en cours. »