Nouvelle flash

Atelier « voyage au cœur de la sensibilité et hypersensibilité »

SAMEDI 25 novembre 2023

Au programme : exercice de respiration (normale, inversée, inversée comprimée), gestion des anxiétés / stress / auto-test, carte sur l’âme du monde/ un regard neuf sur la manière d’habiter le monde/ notre rôle / les 9 formes d’intelligence / méditation

pause conviviale thé / tisane, chacun peut apporter une gourmandise à partager

Recherche

Diaporama

lac.jpg
La périnatalité : l’accompagnement vers la parentalité Imprimer Envoyer

POURQUOI LA SOPHROLOGIE AVEC LA MATERNITE ?

Pour vivre sereinement sa grossesse, la naissance et le post-partum*

L’accouchement forme un trio d’ouvertures :

1) Ouverture du corps pour faire sortir le bébé
2) Ouverture du cœur pour l’accueillir
3) Ouverture de l’esprit pour se préparer à toute éventualité

C’est un échange d’amour !

Lorsque le papa et la maman sont tous les deux présents durant la grossesse, les parents accouchent à deux, donnent naissance à leur enfant à deux. Le père dans l’émotion, la mère en tant qu’actrice.

La sophrologie intervient en complémentarité aux cours à l’accouchement des sages femmes.

Les atouts des séances pratiques :

La future maman prend conscience de son schéma corporel, de ses transformations corporelles. C'est aussi s'offrir un temps pour soi, une pause pour se détendre, faire le vide et vivre pleinement les premiers échanges avec votre bébé en conception.

Elle intègre une meilleure gestion de ses émotions liées aux modifications hormonales et psychologiques (du rire aux larmes, sautes d’humeur, grande susceptibilité et plus si baby blues ou dépression post-partum).

La sophrologie peut aussi aider à mieux gérer le stress (angoisses ou peurs liées à l’accouchement et à la périnatalité).

Une grossesse bien accompagnée physiquement, intellectuellement, optimise les chances de mieux vivre l’accouchement, surtout pour une première naissance.
L’implication personnelle : la préparation  à la naissance est un acte volontaire et non obligatoire.

Quelques séances pratiques ne peuvent suffire à elles seules à assurer une bonne préparation. Il importe que la future mère se responsabilise et se prenne en charge en répétant elle-même à son domicile entre chaque séance.

La sophrologie apporte une détente corporelle profonde et renforce la confiance en soi.


 

* Le post-partum : période qui s’étend de l’accouchement au retour de couches, c'est-à-dire l’arrivée des premières règles, entre 6 et 8 semaines après la naissance de votre enfant.

 

« Ca y est votre bébé est enfin arrivé, félicitations pour cette belle mission accomplie ! »

 

La sophrologie aide à accueillir ces quelques semaines parfois jalonnées de troubles d’ordre physique et psychique.

La grossesse produit sur l’organisme une modification radicale de l’équilibre hormonal.

Le baby blues est principalement dû aux bouleversements hormonaux. Il provoque des sautes d’humeur (du rire exagéré aux crises de larmes) environ une semaine après l’accouchement et dure 10 jours maximum (chez 30 à 70 % des femmes).

La dépression post-partum entraîne une humeur maussade, la femme est totalement abattue.

Il convient de ne pas laisser s’installer durablement une dépression après la naissance.

La sophrologie aide à retrouver l’harmonie entre son corps et son esprit, développe nos ressources naturelles.

En cas de dépression déclarée, la sophrologie aide la maman à en sortir en complément d’une aide médicale.

 

« Une maman sereine pour un bébé zen ! »